Formules Be-Bop

Éducation

Je vais recenser ici quelques formules qui sonnent be-bop à mes oreilles et montrer des manières de les connecter. La liste est loin d’être exhaustive; il faut voir cela davantage comme une invitation à extrapoler sur ces petites cellules, à les développer et à les essayer dans divers contextes.

En en examinant un nombre suffisant, il deviendra peut-être possible de voir ce qu’elles ont en commun de contempler fugitivement l’essence de ce langage?

Trève de formules verbeuses. Soit un accord de Do7.

Approches

De la quinte:

Be-bop 1Be-bop 2

Certaines de ces approches (celles qui ne contiennent pas la septième) marcheront bien sur un accord majeur7 et la plupart marcheront aussi sur un accord mineur.
Quant au choix de la sixte, cela dépendra du contexte. Si c’est une dominante en mineur, la sixte mineure sera plus naturelle, et inversement.

De la tierce :

Be-bop 3

Autres approches :

Be-bop 4 Be-bop 5

etc.

De manière générale, plus la résolution sera retardée, plus le résultat sera tendu.

De la septième :

Be-bop 6

etc.

Les approches de la septième seront assez semblables à celles de la quinte qui incluent un #11.

Autres formules ou ‘licks’

Je vais donner en vrac quelques formules qui me paraissent typiques.

Be-bop 7

Jouées telles quelles, elles ont la particularité d’atterrir sur la sixte. En voici une autre variété :

Be-bop 8

             Arpège maj9 en                 Arpèges diatoniques
             partant de la septième

Be-bop 9

Même formule à deux endroits différents:

Be-bop 10

Deux variétés d’une idée :

Be-bop 11

Triade plus une note:

Be-bop 12

Le LA peut être bémol, ainsi que le RÉ. Le FA pourrait être dièse, mais il aurait dans ce cas une attraction vers le haut.

              Formule conclusive         Gamme avec appogiatures chromatiques

Be-bop 13

Etc.

Application:

En mélangeant ces formules les unes aux autres ainsi qu’avec des traits de gamme, il est possible de continuer une phrase indéfiniment. Je vous recommande d’examiner les différentes manières de connecter ces petits bouts de langage, par exemple en écrivant des études sur des formes.

Exemple sur C7 :

Be-bop 14

Évidemment, cette phrase est hautement schématique et n’a par là aucune valeur artistique. Elle n’a pas pour vocation de servir de modèle, mais plus prosaïquement de démontrer comment il est possible de connecter ces phrases les unes aux autres.

En écoutant de la musique et en apprenant à reconnaître ces formules dans le jeu des autres, vous remarquerez comme elles sont appliquées dans divers contextes harmoniques. 

De manière générale, tout ce qui sonnera bien sur Do7 sonnera également bien sur Sol min6 puisque Do mixolydien et Sol dorien sont des modes relatifs. Le même raisonnement vaut pour Do lydien dominant et Sol mineur mélodique.

Moyennant quelques ajustements, elles peuvent souvent être utilisées à bien d’autres endroits encore.